Community Land Trust Bxl

La ville de demain sur un terrain commun | De stad van morgen op gemeenschapsgrond

Vandenpeereboom

Klik hier voor Nederlands

Le projet « Arc-en-Ciel » rue Vandenpeereboom

VDP 1

Plan d’implantation

  • Programme: 32 appartements et 1 espace communautaire
  • Maître d’ouvrage : le Fonds du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale
  • Contexte : Projet dans le cadre du Contrat de Quartier « Rive Ouest »

Description du projet :

Le projet « Arc-en-Ciel » est le résultat d’une collaboration entre le CLT, la Maison de Quartier Bonnevie, Convivence, le CIRE et le Fonds du Logement. Il a pour but la construction de logements abordables sur un site situé Rue Vandenpeereboom 22 et Rue des Etangs Noirs 121-133 à Molenbeek. Le projet s’adresse à des familles nombreuses à faibles revenus. Ces familles se sont réunies dans un groupe d’épargne solidaire en 2012 sous le nom que les familles ont choisi : « Arc-en-Ciel ». Une fois les appartements construits, les ménages deviendront propriétaires de leur logement, à l’aide d’un prêt hypothécaire octroyé par le Fonds du Logement. Le Fonds n’est pas seulement le donneur de crédit, il est également le maître d’ouvrage des futures constructions. Les candidats acquéreurs ont été impliqués dans l’élaboration du projet dès le départ.

VDP 2

Familles du projet Arc-en-Ciel

Le CLT, en collaboration avec les associations, a organisé plusieurs ateliers d’architecture avec le groupe « Arc-en-Ciel ». Lors de ces rencontres, les futurs propriétaires ont notamment réfléchi à un programme architectural qui servira de base pour le cahier des charges rédigé par le Fonds du Logement. Les habitants seront ensuite impliqués dans le choix d’un projet. Ils continueront également à être associés à toutes les phases du déroulement ultérieur du projet.

VDP 3

Photo du terrain

Dans la philosophie du modèle CLT, la notion d’habitat ne se limite pas au logement et s’inscrit dans un cadre de vie plus large. C’est pourquoi le lien et l’intégration du groupe dans le quartier est recherché. Des moments de rencontre conviviaux et d’information sur le projet entre les futurs habitants, les riverains et les acteurs de terrain sont organisés tout au long du processus afin de favoriser le lien social et l’ancrage territorial des familles.

Témoignages des familles du projet Arc-en-Ciel :

VDP 4« Je n’avais pas l’idée d’acheter seul, c’est trop cher .Acheter avec le CLT c’est intéressant pour moi, être propriétaire c’est bien pour faire ce que je veux faire parce qu’avec le logement social on ne peut pas, pour avoir plus de chambres et laisser quelque chose à mes enfants ». Hamid, membre du groupe Arc-en-Ciel, interviewé par Cécile Louey, mai 2013.
 
« Je sens qu’ils sont bien gentils parce que tout le monde demande vraiment des bonnes choses. Comme une seule famille quoi… c’est chouette ». Roza, membre du groupe Arc-en-Ciel, interviewé par Cécile Louey, mai 2013.
 
« Nos voisins, actuellement, on les croise dans les couloirs et c’est tout. Là je me dis maintenant on les côtoie donc on les connaitra, c’est quand même bien. On est un chouette groupe de jeunes par exemple et on s’entend bien. Le groupe, c’est très convivial je trouve. Les réunions c’est bien parce qu’on apprend en premier lieu à nous connaitre et puis après on , c’est intéressant. C’est bien quand même parce que vous ne vous contentez pas juste de construire des appartements, vous êtes à notre écoute et c’est important ». Goria, membre du groupe Arc en Ciel, extrait d’une interview par Cécile Louey, mai 2013.
 
« Depuis qu’on m’a appelé pour me dire vous êtes dans les trente-deux familles, je réfléchis autrement, ma femme aussi . J’ai appris beaucoup de choses avec le CLT, j’ai rencontré beaucoup de personnes. Depuis qu’on m’a parlé du CLT, moi je pense que je vais payer mon prêt, habiter mon logement, je ne pense pas… je ne vais pas dire un jour je vais le vendre ou… non, c’est pour y habiter, c’est tout ! C’est mon rêve d’avoir un logement !». Driss, membre du groupe Arc-en-Ciel, extrait d’un intervieuw par Cécile Louey, mai 2013.
 


Het project « Arc-en-Ciel » Vandenpeereboomstraat

VDP NL 1

Vestigingsplan

  • Programma: 32 appartementen en 1 gemeenschappelijke ruimte
  • Bouwheer: het Woningfonds
  • Context: project in het kader van het Wijkcontract « West Oevers »

Het project :

Het project “Arc-en-Ciel” is een samenwerking tussen CLTB, Buurthuis Bonnevie, Convivence, Ciré et het Woningfonds. Het heeft als doel het bouwen van betaalbare woningen op een terrein gelegen in de Vandenpeereboomstraat 22 en de Zwarte Vijversstraat 121-133 te Sint-Jans-Molenbeek. Het project richt zich tot grote gezinnen met een laag inkomen. Deze gezinnen hebben zich verenigd in een solidaire spaargroep in 2012. Ze kozen de naam “Arc-en-Ciel”. Het Brussels Woningfonds is, als bouwheer, een belangrijke partner. De kandidaat-kopers zijn betrokken in de uitwerking van het project van bij de start. Tijdens architectuurworkshops dachten zij na over een aanbevelingen voor hun toekomstig woongebouw. Die aanbevelingen werden verwerkt in het lastenboek.

VDP NL 3

Foto van de gezinnen Arc-en-Ciel

We streven ook een optimale integratie van het project in de buurt na. Daarom komen er niet alleen woningen maar ook een dagopvang voor jonge kinderen en senioren. Daarvoor werken we samen met het OCMW van Molenbeek.

Getuigenissen van de gezinnen  Arc-en-Ciel :

«Ik had niet het idee om alleen te kopen, het is te duur. Kopen met de CLT is interessant voor mij, eigenaar zijn is goed om te kunnen doen wat ik wil doen want met een sociale woning kunnen we geen kamers bij hebben en iets achterlaten aanmijn kinderen». Hamid, lid van de groep Arc-en-Ciel, fragment uit het intervieuw van Cécile Louey, mei 2013.
 
« Ik voel dat ze heel vriendelijk zijn want iedereen vraagt goede dingen. Zoals een gezin hé… dat is leuk».
Roza, lid van de groep Arc-en-Ciel, fragment uit het intervieuw van Cécile Louey, mei 2013.
 
VDP NL 4« Nu kruisen we onze buren in de gangen en dat is alles. Daar, zeg ik nu dat we met elkaar omgaan dus we zullen ze kennen, dat is toch goed. We zijn bijvoorbeeld een leuke groep jongeren en we begrijpen elkaar goed. De groep dat is heel gezellig, vind ik. De vergaderingen dat is goed want men leert ten eerste elkaar kennen en nadien wisselen we ideeën uit, dat is interessant. Het is toch goed want jullie stellen jullie niet tevreden met enkel appartementen te bouwen, jullie hebben een welwillend oor en dat is belangrijk». Goria, lid van de groep Arc-en-Ciel, fragment uit het interview door Cécile Louey, mei 2013.
 
« Vanaf dat men mij opgebeld heeft om te zeggen dat ik deel ging uitmaken van 32 gezinnen, denk ik op een andere manier na en mijn vrouw ook. Ik heb veel dingen geleerd met de CLT, ik heb veel mensen ontmoet. Sinds dat men mij over de CLT verteld heeft, denk ik dat ik mijn lening ga afbetalen, mijn woning bewonen, ik denk het niet… ik ga niet op een dag zeggen dat ik hem ga verkopen of… neen, het is om er te wonen, dat is alles! Het is mijn droom om een woning te hebben!». Driss, lid van de groep Arc-en-Ciel, fragment uit het interview van Cécile Louey, mei 2013.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Agenda CLTB

  • Pose de la première pierre projet Arc-en-Ciel 15 mars 2017
  • Assemblée Générale - Algemene Vergadering 25 mars 2017

Like us on facebook

Follow me on Twitter

Avec le soutien de – Met steun van het

%d blogueurs aiment cette page :