Community Land Trust Bruxelles – Brussels

La ville de demain sur un terrain commun – De stad van morgen op gemeenschapsgrond

Projet « Arc-en-Ciel »

Klik hier voor Nederlands
etapes-dun-projet-5-montage

Adresse : Rue Vandenpeereboom 22 et rue des Etangs Noirs 121-133, 1080 Molenbeek

Maîtrise d’ouvrage : Fonds du Logement

Bureau d’architecture : Stekke+fraas – Atelier 229

Entreprise de construction : Thomas & Piron

Partenaires :

Le projet comprend :

  • 32 appartements
  • Un jardin collectif pour les habitants
  • Un espace communautaire (équipements de quartier)
  • Une salle polyvalente partagée avec l’association Vie Féminine
  • Construction passive

Financement :

Le projet Le projet « Arc-en-Ciel » est un des deux premiers projet-pilote lancé en 2012 par la CLTB. L’achat du terrain a été effectué en 2013, après avoir été subsidié par la Région fin 2012.

Avec ses 32 logements prévus, un jardin communautaire et un espace associatif, le projet « Arc-en-Ciel » constitue en quelques sortes le fleuron de notre association.

Composition du groupe-projet et méthodologie participative :

Dès 2012, nous rassemblions les futurs habitants au sein du groupe-projet « Arc-en-Ciel ». Quelques changements au sein des membres de ce groupe-projet ont néanmoins été effectués depuis (c’est la rançon d’une longue attente).

Le processus participatif, qui prend une place centrale dans tous nos projets, est en premier lieu centré sur l’implication des futurs habitants dans le projet architectural de leurs futurs logements. Les habitants ont ainsi contribué à la rédaction d’une série de recommandations qui ont été intégrées dans le cahier des charges de l’adjudication publique.

Des groupes de travail, autour de trois spécialités, ont également été organisés avec les associations partenaires au projet : énergie (assuré par la Maison de Quartier Bonnevie), copropriété – vivre ensemble (assuré par le CIRE), et quartier (assuré par le CLTB). Les membres ont pu s’inscrire dans le groupe de travail de leur choix. Ces groupes de travail ont été organisés de façon à ce que les futurs habitants soient préparés au mieux à leur nouveau statut de propriétaire, et que chaque membre  devienne un « spécialiste référent » sur l’une ou l’autre thématique au sein de la future copropriété.

Enfin, de nombreux moments festifs sont également organisés tout au long du processus, afin de faciliter les rencontres et les échanges entre les membres du groupe-projet, mais également avec les riverains.

Concernant l’espace polyvalent à partager entre la copropriété et une association, un premier partenariat avait été envisagé avec le CPAS de Molenbeek, avec l’intention de créer un espace d’accueil intergénérationnel pour le quartier et en collaboration avec les familles d’Arc-en-Ciel. Ce partenariat n’a malheureusement pas pu aboutir mais les familles futures propriétaires ont tenu à maintenir cet espace polyvalent. Nous avons finalement rencontré l’association Vie Féminine, qui a manifesté son intérêt fin 2015 pour occuper cet espace. L’association Vie Féminine voit dans le projet non seulement un espace suffisamment grand et agréable pour ses activités, mais aussi des synergies intéressantes à mettre en place avec les familles et le quartier.

Attribution du marché d’architectes :

De janvier à mars 2015, les membres du groupe-projet et les partenaires se sont rencontrés à de nombreuses reprises pour analyser les projets des sept architectes et entrepreneurs qui ont participé au marché public lancé par le Fonds du Logement en septembre 2014. En mars, une petite délégation du groupe « Arc-en-Ciel » a rencontré le Fonds du Logement pour présenter à titre informatif le résultat de leur analyse. « Maintenant, on sait lire les plans comme des architectes », a témoigné fièrement un des membres. Le Fonds du Logement, en tant que maître d’ouvrage, a attribué le marché en juillet à l’association momentanée K&R (bureau d’architecture Stekke+fraas – Atelier 229, et entreprise Thomas & Piron).

Soucieuses de vouloir présenter leur projet aux futurs voisins et aux associations de quartier, les familles ont organisé une fête sur le terrain en octobre 2015.

Attribution des logements :

Début novembre 2015, lors d’une assemblée générale extraordinaire, chaque ménage a pu choisir son propre logement. Ce moment tant attendu par les familles a nécessité un temps de préparation et de réflexion autour de son déroulement et des règles à respecter. Cette préparation a permis à toutes les familles de s’attribuer les logements avec sérénité, dans le dialogue et le respect mutuel.

Permis d’urbanisme :

Le permis d’urbanisme a été déposé en décembre 2015. En juin 2016, les familles, accompagnées de l’architecte, ont rencontré Mme Schepmans et M. Mahy de la commune de Molenbeek pour leur présenter le projet et s’informer de l’avancement du dossier. Le projet est passé en commission de concertation le 11 octobre 2016. Une fois de plus, les familles sont venues nombreuses pour y assister et témoigner de leur implication dans le projet. A l’issue de cette réunion, la commission a émis un avis favorable, mais conditionné à la modification de la salle polyvalente et des toitures vertes.

Chantier :

Le début des travaux devrait commencer au printemps 2017, et les emménagements sont prévus pour l’automne 2018.

En attendant le début des travaux, le Fonds du Logement a autorisé une occupation temporaire du bâtiment dont il est emphytéote ; il est notamment utilisé comme lieu de réunion du groupe « Arc-en-Ciel ».

Les familles d’Arc-en-Ciel s’impliquent déjà dans leur futur quartier !

Sur proposition d’un membre du groupe, nous avons répondu à un appel à projet Brussit land par le Vlaamse Gemeenschap Commissie. Le projet porte sur l’organisation d’une brocante mensuelle sur la friche rue Vandenpeereboom, en face du terrain où vont voir le jour les 32 logements pour les familles d’Arc-en-Ciel. En tant que futurs habitants, les familles souhaitent d’ores et déjà s’impliquer dans la vie du quartier et ainsi contribuer à l’amélioration de son image et de la cohésion sociale par une activité pouvant impliquer le quartier.

 

Retrouvez les témoignages des membres du groupe-projet :


Het project « Arc-en-Ciel » Vandenpeereboomstraat

VDP NL 1

Vestigingsplan

  • Programma: 32 appartementen en 1 gemeenschappelijke ruimte
  • Bouwheer: het Woningfonds
  • Context: project in het kader van het Wijkcontract « West Oevers »

Het project :

Het project “Arc-en-Ciel” is een samenwerking tussen CLTB, Buurthuis Bonnevie, Convivence, Ciré et het Woningfonds. Het heeft als doel het bouwen van betaalbare woningen op een terrein gelegen in de Vandenpeereboomstraat 22 en de Zwarte Vijversstraat 121-133 te Sint-Jans-Molenbeek. Het project richt zich tot grote gezinnen met een laag inkomen. Deze gezinnen hebben zich verenigd in een solidaire spaargroep in 2012. Ze kozen de naam “Arc-en-Ciel”. Het Brussels Woningfonds is, als bouwheer, een belangrijke partner. De kandidaat-kopers zijn betrokken in de uitwerking van het project van bij de start. Tijdens architectuurworkshops dachten zij na over een aanbevelingen voor hun toekomstig woongebouw. Die aanbevelingen werden verwerkt in het lastenboek.

VDP NL 3

Foto van de gezinnen Arc-en-Ciel

We streven ook een optimale integratie van het project in de buurt na. Daarom komen er niet alleen woningen maar ook een dagopvang voor jonge kinderen en senioren. Daarvoor werken we samen met het OCMW van Molenbeek.

Getuigenissen van de gezinnen  Arc-en-Ciel :

«Ik had niet het idee om alleen te kopen, het is te duur. Kopen met de CLT is interessant voor mij, eigenaar zijn is goed om te kunnen doen wat ik wil doen want met een sociale woning kunnen we geen kamers bij hebben en iets achterlaten aanmijn kinderen». Hamid, lid van de groep Arc-en-Ciel, fragment uit het intervieuw van Cécile Louey, mei 2013.
 
« Ik voel dat ze heel vriendelijk zijn want iedereen vraagt goede dingen. Zoals een gezin hé… dat is leuk».
Roza, lid van de groep Arc-en-Ciel, fragment uit het intervieuw van Cécile Louey, mei 2013.
 
VDP NL 4« Nu kruisen we onze buren in de gangen en dat is alles. Daar, zeg ik nu dat we met elkaar omgaan dus we zullen ze kennen, dat is toch goed. We zijn bijvoorbeeld een leuke groep jongeren en we begrijpen elkaar goed. De groep dat is heel gezellig, vind ik. De vergaderingen dat is goed want men leert ten eerste elkaar kennen en nadien wisselen we ideeën uit, dat is interessant. Het is toch goed want jullie stellen jullie niet tevreden met enkel appartementen te bouwen, jullie hebben een welwillend oor en dat is belangrijk». Goria, lid van de groep Arc-en-Ciel, fragment uit het interview door Cécile Louey, mei 2013.
 
« Vanaf dat men mij opgebeld heeft om te zeggen dat ik deel ging uitmaken van 32 gezinnen, denk ik op een andere manier na en mijn vrouw ook. Ik heb veel dingen geleerd met de CLT, ik heb veel mensen ontmoet. Sinds dat men mij over de CLT verteld heeft, denk ik dat ik mijn lening ga afbetalen, mijn woning bewonen, ik denk het niet… ik ga niet op een dag zeggen dat ik hem ga verkopen of… neen, het is om er te wonen, dat is alles! Het is mijn droom om een woning te hebben!». Driss, lid van de groep Arc-en-Ciel, fragment uit het interview van Cécile Louey, mei 2013.

Agenda CLTB

Pas d'événements à venir

Like us on facebook

Follow me on Twitter

Avec le soutien de – Met steun van het

%d blogueurs aiment cette page :