Community Land Trust Bruxelles – Brussels

La ville de demain sur un terrain commun – De stad van morgen op gemeenschapsgrond

Rencontre: l’accès équitable à la terre pour se loger, se nourrir et travailler

fundadorLorsque la terre est utilisée à des fins spéculatives et non pas pour répondre aux besoins de la population, il en résulte pauvreté et exclusion. Pensons à la spéculation sur les terres agricoles dans les pays du Sud, ou encore à la spéculation immobilière à Bruxelles et dans les villes partout dans le monde qui font flamber les prix et qui rendent la ville inaccessible pour les pauvres et de plus en plus pour les classes moyennes. L’accès à la terre pour y habiter, y travailler et pour la production alimentaire est donc un enjeu fondamental dans la lutte pour la justice sociale.
Le jeudi 28 novembre, La Isla Negra, La Fabrique et le CLT Bruxelles organisent une rencontre sur ce sujet.
3 initiatives en lien avec ce sujet seront présentées :
1) Selavip est une organisation qui cherche des réponses aux besoins d’habitat des plus pauvres dans des villes en Afrique, en Amérique Latine et en Asie. Le fondateur de cette organisation est le jésuite Belge Josse van der Rest qui dénonce depuis 40 ans la spéculation immobilière. Avec les plus pauvres il a occupé des dizaines de terrain, souvent contre la police, défendant le droit à la terre pour y travailler comme pour y habiter. Le Selavip n’hésite pas à défendre ce droit de manière radicale si nécessaire et a ainsi bâti des centaines de milliers de logements dans le monde.
2) En Andalousie, l’oligarchie terrienne continue. Une réalité qui est basée sur la relation entre maître et serviteur du féodalisme elle-même. Un groupe d’ouvriers a osé remettre en question cette relation en occupant 400 hectares de terres agricoles où ils travaillent et vivent.
3) Le Community Land Trust Bruxelles travaille à la création de logements accessibles pour les familles à bas revenus. Les logements deviennent propriété des familles, la terre reste propriété du Trust, intégrant aussi une dimension communautaire dans le quartier où il se construit. Ainsi, ils cherchent à apporter un outil concret pour neutraliser la spéculation foncière.
Programme :
1. Josse van der Rest, fondateur de Selavip, nous parlera de sa vision et de son organisation.
2. Mark Bellido, écrivain et photojournaliste freelance, parlera de la criminalisation politique et médiatique subie par ceux qui se rebellent contre la soumission d’une structure hiérarchique, qui opprime et appauvrit les travailleurs.
3. Débat sur l’accès au foncier et à la propriété comme stratégie pour plus de justice sociale et contre la pauvreté.

Quand ? Le jeudi 28/11 de 19h à 21h.

Où ? Dans les locaux de l’asbl CLTB, rue Verheyden 121, 1070 Bruxelles (métro Gare de l’Ouest ou Jacques Brel).

Entrée gratuite

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 novembre 2013 par .

Agenda CLTB

Pas d'événements à venir

Follow me on Twitter

Avec le soutien de – Met steun van het

%d blogueurs aiment cette page :